Home > Culture > Black So Man décédé il y a 17 ans, toujours des polémiques autour de sa mort

Black So Man décédé il y a 17 ans, toujours des polémiques autour de sa mort

16 mars 2002 – 17 mars 2019, 17 ans que le musicien burkinabè Black So Man, de son vrai nom Bentogoma Traoré, est décédé après un accident de la route en décembre 1997. Des titres à succès du musicien Black So Man tels « J’étais au procès » ou « Tu peux encore revenir » ou encore « Système du vampire », « On s’en fout », « Maman » sont restés dans les mémoires, tout comme le titre « Etalon », l’une des meilleures chansons d’hommage au 11 national, l’équipe de football.

Le musicien aux textes engagés a disparu alors qu’il était plus que jamais en vogue. En décembre 1997, il est victime d’un tragique accident. Adji, son ex-compagne, devenue plus tard elle aussi musicienne, était ce jour-là dans la même voiture. « J’étais dans le véhicule le jour de l’accident. Il tenait notre fils Latif dans ses bras qui n’arrêtait pas de pleurer. Il m’a passé l’enfant parce qu’il voulait que je lui donne à téter. C’est dans ce laps de temps que j’ai vu que la voiture partait à vive allure et apparemment la direction s’est bloquée. Nous avons eu un premier choc, je me suis évanouie. Lui, (ndlr : Black So Man), ce que j’ai appris c’est qu’il n’avait pas sa ceinture et que sa tête a cogné la vitre. Ce choc l’a plongé dans le coma », a expliqué à radio Oméga dans une interview en mars 2017, l’ex-compagne de Black So Man, Adji.

Evacué en France, puis de retour au Burkina pour sa convalescence, c’est en Côte d’Ivoire que Black So Man décède, il avait alors 36 ans. « On sait seulement qu’il a été reçu à l’hôpital et malheureusement il est parti. Le fond, je ne sais vraiment pas, je n’ai pas tous les contours. Il y a eu des polémiques, certains ont dit qu’on a tapé sa tête, je dis non. J’étais dans le véhicule et c’est ce qui s’est passé que je vous ai raconté », a déclaré l’ex-compagne du musicien.

« Moi, mon seul regret est qu’il n’aurait pas dû repartir à Abidjan en pleine convalescence. Il devrait attendre un peu avant de s’y rendre », dit-elle.

« C’était un homme plein d’amour, toujours prêt à aider son prochain. Il m’a surtout appris le don de soi. Dans le domaine musical, il me disait toujours de persévérer, de s’accrocher parce que c’est difficile dans la musique, mais il faut toujours rester ferme », témoigne l’ex-compagne.

Lui était un proche de Black So Man, Bam Raady, également musicien. « Black So Man était comme un frère parce que nous avons vécu 10 ans ensemble. Je ne parle pas d’amitié, mais je parle de quelqu’un qui a été véritablement mon frère », fait savoir Bam Raady.

La mort de Black So Man comporte toujours des zones d’ombre. Sur le plan judiciaire, une enquête a été ouverte mais jusque-là rien n’a bougé, confirme Adji.

« Vraiment, je ne peux pas comprendre, certains disent que c’est un accident et d’autres affirment autre chose. C’est triste que l’enquête ne bouge pas », a dit l’ami de Black So Man.

« Au-delà de son enfant Ange Fela Latif Traoré, je dirais qu’il a laissé derrière lui de nombreux messages de paix, d’amour et de conscientisation. Il laisse un héritage pour tout le monde, il suffit d’écouter ses chansons pour s’en rendre compte », a indiqué Adji.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire