Home > Annonces > Communiqué : L’ULB et le CNRST unis pour la recherche de l’excellence

Communiqué : L’ULB et le CNRST unis pour la recherche de l’excellence

Distinguée pour l’année académique 2018 – 2019 par son ministère de tutelle, l’Université Libre du Burkina (ULB) dans sa culture de recherche de l’excellence a procédé samedi 5 octobre 2019 à une signature de protocole d’accord de coopération avec le Centre Nationale de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST). C’était au cours d’une cérémonie solennelle qui a rassemblé les cadres de ces deux institutions à l’ULB.

Les étudiants de l’ULB ainsi que le personnel de l’Université se sont mobilisés samedi 5 octobre 2019 pour accueillir les responsables du CNRST. C’est l’amphithéâtre Peya superbement décoré qui a abrité l’évènement. Avant de procéder à l’étape des signatures, le recteur de l’ULB, le Pr. Rosaire Bama et le Délégué Général du CNRST ont à tour de rôle pris la parole pour présenter leurs institutions et les motivations qui ont prévalues à cette signature de protocole d’accord de coopération.

Le recteur de l’ULB dans son propos a présenté son établissement comme la première Université privée qui a vu le jour au Burkina Faso. Elle a été créée en 2001 suite à la fermeture de l’Université de Ouagadougou qui traversait une crise. Selon le Pr Bama, l’ULB a été créée pour apporter un soulagement à l’Etat burkinabè et à la jeunesse qui vivaient des moments difficiles. Depuis lors, l’ULB offre des formations et ses diplômes sont régulièrement soumis à la reconnaissance du CAMES. L’année 2019 a vu l’ouverture de deux écoles doctorales : l’école doctorale en lettre, sciences humaines sociales et communication, et l’école doctorale des sciences et techniques. L’ULB a signé en 2018 un accord de partenariat inter-universitaire avec l’Université Norbert Zongo de Koudougou et aujourd’hui c’est avec le CNRST qu’elle étend son partenariat.

S’agissant de la signature du protocole d’accord de coopération, le Recteur de l’ULB, le Pr Bama Rosaire a indiqué que cela s’inscrit dans une culture de recherche de l’excellence car dit-il, être bon ne suffira plus, il faut être excellent. Pour le Pr Bama, l’ULB et le CNSRT ont la même mission : contribuer au développement du Burkina Faso et à l’épanouissement de la jeunesse.

Cet accord de coopération porte essentiellement sur cinq points qui sont : premièrement la mise en œuvre de programme de recherche scientifique d’intérêt commun ; deuxièmement des stages de formation ou de perfectionnement à l’adresse des chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens du CNRST et de l’ULB ; troisièmement l’échange de documentation et d’information scientifiques et technologiques ; quatrièmement la valorisation des résultats de recherches pour le développement réalisés en collaboration. Et enfin le cinquième point la formation des étudiants.

Le Délégué Général du CNRST, Pr Charles Nenié a présenté les grands démembrements de son institution tant à Ouagadougou qu’à l’intérieur du Burkina Faso et les différentes actions en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche. Pour le Pr Nébié, « cette cérémonie de signature est un document qui trace les contours d’un cadre juridique dans lequel  nous pourrons ensemble œuvrer », a-t-il indiqué.  Il a invité les étudiants à venir visiter les différents centres du CNRST, entre autres la chambre froide solaire, la maison de fabrication du vinaigre et aussi à venir consulter les documents, « cela permettra au fil des années de mieux nous connaitre et de mieux collaborer ensemble », a-t-il précisé.

Cette cérémonie a été également l’occasion pour les deux institutions d’annoncer la tenue du symposium international sur la science et la technologie qu’elles organisent avec l’Université Norbert Zongo de Koudougou du 14 au 18 octobre 2019 à Ouaga 2000 sous la haute autorité du ministre de l’Enseignement supérieur.

Le Délégué Général du CNRST a souhaité que ce protocole d’accord soit dynamique, qu’il ne se limite pas à une cérémonie de signature mais par l’organisation des rencontres scientifiques. Il a réaffirmé l’engagement du CNRST à recevoir des Etudiants de l’ULB pour des thèses, des stages et tout autre accompagnement dans le cadre de leur formation.

En somme, la cérémonie a été ponctuée par les allocutions, la signature des documents et échanges de parapheurs le tout couronnée par la prestation de l’orchestre de l’ULB.

Akangbé Philippe Kayodé

Laisser un commentaire