Home > Annonces > Communiqué de presse: Le chanteur Miguel Poveda plaide pour une mobilisation plus forte en faveur des enfants burkinabè touchés par la crise

Communiqué de presse: Le chanteur Miguel Poveda plaide pour une mobilisation plus forte en faveur des enfants burkinabè touchés par la crise

OUAGADOUGOU, 29 octobre 2019. Le chanteur espagnol de flamenco Miguel Poveda a choisi le Burkina Faso pour sa première visite en tant que collaborateur du Comité national UNICEF Espagne. L’artiste a plaidé pour une plus grande et forte mobilisation internationale en faveur des enfants burkinabè alors que la situation humanitaire se détériore rapidement. À ce jour, le pays compte près d’un demi-million de personnes déplacées comparativement à 80,000 au début de l’année (OCHA, Octobre 2019).
« Avant de venir, j’étais loin de m’imaginer l’ampleur de cette crise, méconnue dans mon pays. Nous devons agir rapidement, car la situation se dégrade de jour en jour », a-t-il dit après avoir discuté avec une famille qui venait d’abandonner son village pour échapper aux violences perpétrées par des groupes armés non étatiques.

Au fil des discussions avec les enfants et les familles déplacés du nord du pays vers la ville de Kaya, plus au sud, l’artiste a pris la mesure du conflit. Les enfants sont déscolarisés et manquent de nourriture et d’eau potable. Traumatisés par les violences auxquelles ils ont assisté, ces enfants sont vulnérables et exposés à tous les types d’abus, de violence et d’exploitation.

En visite dans une école à Kaya, le chanteur a pu constater les difficiles conditions d’apprentissage des enfants. Il a participé à la distribution des kits de fournitures scolaires et échangé avec les élèves des espaces temporaires d’apprentissage mis en place par l’UNICEF pour pallier au manque de classes disponibles.

Ces enfants déplacés courent davantage de risque de souffrir de malnutrition. Au Centre de récupération et d’éducation nutritionnelle intensif (CRENI) de Kaya, Miguel Poveda a rencontré les mères et leurs enfants qui sont de plus en plus nombreux à être hospitalisés pour malnutrition aigüe sévère. Pour les soigner, plus de 23,000 cartons d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi ont été distribués par l’UNICEF ces trois derniers mois dont la moitié dans les cinq régions affectées par la crise humanitaire (Sahel, Nord, Centre-Nord, Est et Boucle du Mouhoun).

« Avec Miguel Poveda à nos côtés, nous avons gagné un allié de taille pour faire de la santé, l’éducation et la protection des enfants burkinabè une priorité par-delà les frontières », a dit la Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, Dre Anne Vincent. « Nous ne devons pas accepter la souffrance des enfants comme la nouvelle normalité. Les enfants doivent aller à l’école et jouer avec leurs amis, sans devoir se soucier d’attaques ni être forcés de fuir ».

Selon OCHA, 1,5 million de personnes nécessitent une aide humanitaire d’urgence dont 840,000 enfants (Plan de réponse humanitaire, Juillet 2019). Cette crise humanitaire vient mettre une pression supplémentaire sur des services sociaux déjà fragiles. L’insécurité a contraint à la fermeture de plus de 1,450 écoles, privant d’éducation 202,000 enfants (Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Octobre 2019). Plus de 800,000 personnes sont privées d’accès aux soins médicaux de base à cause de la fermeture de 69 centres de santé (Ministère de la santé, Octobre 2019).

À cela s’ajoutent les difficultés pour atteindre les populations restées dans les zones de conflits et la précarité grandissante des communautés hôtes en première ligne pour accueillir et assister les familles déplacées.

L’UNICEF et ses partenaires renforcent leur assistance, mais le manque de fonds ne permet pas d’assister les populations à hauteur de leurs besoins. L’UNICEF n’a reçu que 11,3 millions de dollars sur les 47,6 millions de dollars nécessaires pour couvrir les besoins des enfants au Burkina Faso (Humanitarian Action for Children, 2019).

À l’issue de sa visite, Miguel Poveda s’est engagé à plaider la cause des enfants du Burkina Faso, « partout dans le monde », avec un message pour ces enfants : « Dans cette épreuve, vous n’êtes pas seuls. Il y a dans ce monde des gens qui pensent à vous et qui veulent vous aider. »

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action, veuillez consulter le site : unicef.org/fr
Twitter @UNICEF_Burkina Facebook @UNICEF Burkina Faso Instagram @unicefburkina

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Hadrien Bonnaud, Chef de la Communication : +226 66 93 31 32 hbonnaud@unicef.org

2 Réponses

  1. MarthaNut

    ???????? ????????? ?????????????, ??????? ? ?????? ?? ??????? ?????
    ?????? ??????? «???????????? ????????????» ????? ???????? ????????? ????????????? ? ??????? ????? ?????????? ???????? ?????????? ????? ? ????????? ???????? ????? ????????? ??????????? ???????? ???????? ????????? ??????????. ??? ???? ???????? ?.?. ? ??????? ?.?. ????????? ????????? ???? ??????? ?????????????? ?? ??????.

  2. MichaelIntem

    ???????? ????????? ????????????? ? ??????-???????? ???????
    ???????? ???? ??????? «???????????? ????????????» ????? ???????? ????????? ????????????? ?????, ????? ? ??-?????? ????????????? ?? ?????? ????????? ?? ??????, ??????? ?? ?? ??, ??? ? ????, ? ??????? ??????? ? ??????????? ?????????. ????? ????????? ???????? ?.?. ????? ???? ?????????, ????, ??? ??? – «?????» (??????? ???????? ??????????) ????????.

Laisser un commentaire